Ilya & Emilia Kabakov

Kabakovs portrait by roman mensing

° 1933

Vit à US, né à RU.

Ilya et Emilia Kabakov sont des artistes nés en Russie et établis aux États-Unis qui collaborent sur des environnements qui fusionnent des éléments de la vie quotidienne avec d’autres issus du monde conceptuel. Alors que leur travail est profondément ancré dans le contexte social et culturel soviétique dans lequel les Kabakov se sont épanouis, celui-ci parvient malgré tout à obtenir une signification universelle.

Ilya Kabakov est née à Dnepropetrovsk, Union soviétique, en 1933. Il a étudié à la VA Surikov Art Academy de Moscou et a commencé sa carrière en tant qu’illustrateur de livres pour enfants au cours des années 1950. Il faisait partie d’un groupe d’artistes conceptuels de Moscou qui a travaillé en dehors du système artistique soviétique officiel. En 1985, il a eu droit à sa première exposition personnelle à la galerie Dina Vierny, à Paris, et il a déménagé vers l’Occident deux ans plus tard en prenant une résidence de six mois à la Kunstverein Graz, Autriche. En 1988, Kabakov a commencé à travailler avec sa future femme Emilia (ils se sont mariés en 1992). À partir de ce moment, tous leurs travaux ont été collaboratifs, dans des proportions différentes en fonction du projet spécifique en question. À ce jour, Kabakov est reconnu comme étant l’artiste russe le plus important à avoir réussi à percer à la fin du 20e siècle. Ses installations traitent autant des conditions en Russie poststalinienne que de la condition humaine à l’échelle universelle.

Emilia Kabakov est née à Dnepropetrovsk, Union soviétique, en 1945. Elle a étudié au Music College d’Irkutsk en complément de ses études de langue et de littérature espagnole à l’université de Moscou. Elle a immigré en Israël en 1973 et a déménagé à New York en 1975, où elle a travaillé en tant que conservatrice de musée et marchande d’art. Emilia a travaillé aux côtés d’Ilya à partir de 1988.

Leur travail a été exposé dans des endroits tels que le Museum of Modern Art, le Hirshhorn Museum à Washington DC, le Stedelijk Museum à Amsterdam, la Documenta IX, à la Biennale du Whitney en 1997 et au State Hermitage Museum à Saint-Pétersbourg, parmi d’autres. En 1993, ils ont représenté la Russie lors de la 45e édition de la Biennale de Venise avec leur installation « Le Pavillon rouge ». Les Kabakov ont également complété de nombreuses commissions publiques de renommée à travers l’Europe et ont reçu un certain nombre de distinctions et de prix, dont le prix Oskar Kokoschka, Vienne, en 2002 et le Chevalier des Arts et des Lettres, Paris, en 1995

Items View all

Events View all

Ensembles View all