M HKA gaat digitaal

Met M HKA Ensembles zetten we onze eerste échte stappen in het digitale landschap. Ons doel is met behulp van nieuwe media de kunstwerken nog beter te kaderen dan we tot nu toe hebben kunnen doen.

We geven momenteel prioriteit aan smartphones en tablets, m.a.w. de in-museum-ervaring. Maar we zijn evenzeer hard aan het werk aan een veelzijdige desktop-versie. Tot het zover is vind je hier deze tussenversie.

M HKA goes digital

Embracing the possibilities of new media, M HKA is making a particular effort to share its knowledge and give art the framework it deserves.

We are currently focusing on the experience in the museum with this application for smartphones and tablets. In the future this will also lead to a versatile desktop version, which is now still in its construction phase.

Ensemble: CONCORDIA

2017 superdemocratie senaat photo m hka 6 86 image: © M HKA

Concordia – littéralement “avec cœur” – la concorde, voilà ce que cette exposition veut montrer. La recherche de l’harmonie entre et  au sein des communautés en est la pulsation ; le sens de l’ouverture et  de l’échange, la condition nécessaire. Cette « con-certation » requiert souvent beaucoup de patience et une grande prudence. Comme pour deux partenaires, le chemin vers le « modus vivendi » sociétal est loin d’être une sinécure. Mais lorsqu’on y parvient, l’entente peut être le signal d’un nouveau départ.

En tant qu’assemblée des entités fédérées, le Sénat étudie les questions situées à l’intersection des compétences de l’Etat fédéral et des entités fédérées, au moyen du dialogue et afin de promouvoir la concorde.


Toute une série d’œuvres de Narcisse Tordoir (°1968, vit à Anvers) émane de collaborations. Les toiles peintes exposées ici ont été réalisées dans le cadre de trois workshops organisés à Bamako (Mali). Les étoffes tissées  en constituaient le support et la technique locale de peinture « Bogolan » le médium d’une réflexion et de résultats communs. Des toiles en forme de cape de l’Anversois Walter Van Beirendonck ont aussi servi de support.

Charlotte Beaudry (°1968, vit à Bruxelles) exprime une féminité coincée entre les tumultes de l’adolescence et les doutes de l’âge adulte. Par la représentation de corps anonymes, elle décline les nuances d’une identité à la recherche de son intégrité. Un équilibre vital qui passe par l’accord avec l’autre, comme le montre cette danse de deux corps.   

L’image figée de Marina Abramović (°1946, vit à Amsterdam) et Ulay (°1943, vit à Amsterdam) provient d’une série de performances intitulées Modus Vivendi. Bien que les artistes continuent à utiliser leur corps comme objet d’art,  leurs œuvres communes  tardives accentuent plutôt les dimensions métaphorique et théâtrale. Elles explorent la relation homme-femme,  ainsi que leur relation au paysage et aux rituels d’autres cultures. 

Cacher cette description

Oeuvres

Abramovic,%200001%20marina,%20ulay,%20anima%20mundi%20%28bankok%29,%201993

>Marina Abramović & Ulay, Anima Mundi (Bangkok), 1983.Photography, 2 x (180 x 120 cm).

2017 superdemocratie senaat photo m hka 6 81

>Narcisse Tordoir, Bréhima Kone, L’Africeur de Bogolan, 2004.Installation, bogolan, silkscreen, acrylic, variable dimensions.

Beaudry charlotte web

>Charlotte Beaudry, Réfractaires, 2016.Installation, 345 x 302 cm.